Comment adopter une maison écologique ?

On entend par une maison écologique, une habitation qui a un impact moindre sur l’environnement et qui propose une consommation énergétique réduite. Ce sujet s’annonce prometteur, pourtant, l’objectif se montre chimérique pour certains, un véritable parcours du combattant pour d’autres. Dans cet article, nous allons voir comment adopter une maison écologique.

Optimisez l’isolation des murs, du sol et du toit de votre maison

Dans une habitation, la déperdition de chaleur augmente la consommation énergétique. Pour économiser de l’énergie, il s’avère indispensable alors de conserver la chaleur et d’éviter qu’elle s’échappe. Et ce, en isolant les parties jugées propices aux fuites de chaleur, dont le mur, le sol et la toiture. Pour la maison neuve, cet incident peut ne pas se présenter, mais pour les maisons existantes, pensez à améliorer l’isolation des murs, du sol ainsi que du toit. D’une manière générale, 30 % de déperdition de chaleur est dû à la toiture.

Pensez à rénover vos dispositifs d’entrée

Outre le toit, le sol et les murs, la perte de chaleur entrainant une hausse de consommation d’énergie est causée par les fenêtres et les portes d’entrée mal isolées. Souvent, les menuiseries anciennes laissent infiltrer l’air dans la maison et faites perdre de la chaleur. Certes, seuls 15 % de chaleur s’échappe par les fenêtres, mais ce pourcentage a grandement un impact sur votre facture d’énergie. Eh oui, vous devez réviser la température de votre chauffage à la hausse, une décision qui pourrait nuire à votre portefeuille. Pour y prévenir, il est nécessaire alors de bien choisir le vitrage de vos fenêtres, de bien isoler les ponts de votre porte d’entrée, etc.

Équipez votre maison des appareils écologiques

Même si votre maison garantit une isolation sans pareil, votre habitation ne sera pas écologique tant que vos équipements électroménagers restent énergivores. Pour avoir une maison écologique, pensez à changer vos appareils pour des technologies performantes. Il en est ainsi de votre système de production d’eau sanitaire, de votre cuisinière et de tous autres équipements électriques. Il s’avère également nécessaire d’utiliser des systèmes de chauffage moins énergivores. Le mieux serait d’opter pour les chauffages écologiques, ceux qui dégagent moins de CO2 dans l’atmosphère qu’ils sont des poêles à bois ou des poêles à granulés.