comment installer une motorisation de portail a verin

Le portail battant automatique procure autant d’avantages que ce soit en termes de confort ou de sécurité. Avec un tel équipement, vous ne serez plus amené à fournir de grands efforts si vous souhaitez accéder à votre résidence. Le moteur portail battant se décline en ce moment en plusieurs types, à savoir : à vérin, enterré, à bras, etc. Si vous choisissez le modèle à vérin, découvrez ci-dessous son mode d’installation.

Petit focus sur le fonctionnement du moteur à vérin

Il s’agit avant tout d’un type d’automatisme conçu pour les portails battants. À l’intérieur de l’équipement se loge un piston actionné par un fluide pour le modèle hydraulique, par un air comprimé pour le modèle pneumatique, ou par l’électricité pour le modèle électrique. La spécificité de ce type d’automatisme c’est qu’il est performant. Il exerce ainsi une force importante au niveau des gonds pour mettre en mouvement le portail. Voilà pourquoi ce dernier doit être fabriqué à partir de matériau solide, tel que l’acier.

Qu’en est-il de l’installation de la motorisation à vérin portail battant ?

Pour commencer, coupez l’alimentation électrique dans le souci de préserver votre sécurité pendant l’installation. Puis vous devez faire arriver l’alimentation électrique jusqu’à l’un des piliers. Celle-ci sert non seulement pour l’alimentation du portail, mais également pour ses divers accessoires : photocellules, feu clignotant, digicode filaire, etc. Installez la patte de fixation sur l’automatisme puis le bras de fixation. Posez la patte sur une surface pleine et lisse, telle qu’au niveau d’une barre transversale rigide pour le portail plein ou sur une surface pleine dans la partie basse pour le portail ajouré. Pour la fixation du bras sur les piliers, vous pouvez vous servir d’un scellement chimique avec charge de résine si votre pilier est en maçonnerie. Pour les piliers en béton, servez-vous des chevilles en acier. Et pour les piliers en acier, vous pouvez utiliser des vis autoperceuses.

Nous vous conseillons d’installer le moteur gauche avant le moteur droit. L’armoire de commande est intégrée au moteur qui recevra l’alimentation. Cela fait, vous pouvez débrayer l’automatisme et procéder au réglage des fins de course.

Quelques conseils avant d’installer sa motorisation à vérin

Tout d’abord, le moteur à vérin convient aux portails neufs et aussi aux portails existants. Avant de l’installer, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de frottement ni de résistance lorsque le portail s’ouvre et se ferme. Le mouvement de chaque ventail doit se faire avec fluidité. Il en est de même pour les butées maximales d’ouverture et pour la butée de fermeture. Il est conseillé de les vérifier pour avoir une ouverture et une fermeture plus correctes. À noter que l’existence d’un éventuel frottement ou de résistance sur la mécanique du portail force le moteur à travailler à fond, ce qui pourrait réduire sa durée de vie. Pour résoudre le problème lié au frottement, vous pouvez par exemple lubrifier vos gonds de portail.

Lors de l’installation, vous devez garder un espace de 15 à 20cm entre le mur et le vantail afin de favoriser le mouvement. Quant à l’alimentation, la plupart des moteurs portails à verin fonctionnent sous une tension de 220 V. Donc, il n’est pas nécessaire de s’équiper d’un transformateur de basse tension. Il suffit de suivre le guide d’installation et de raccordement indiqué par la notice. À titre de précaution, vous devez vous renseigner sur la tension d’alimentation de votre automatisme puisque la suralimentation l’endommagera.

Pour terminer, il n’y a rien de plus avantageux que d’acheter une motorisation portail battant de qualité. Cela vous permet de bénéficier d’un équipement à la fois performant, fiable et durable.