quelle motorisation portail battant

Quelle idée révolutionnaire d’avoir créé les automatismes pour portail, n’est-ce pas ? Il faut dire que cela a rendu le quotidien de plusieurs personnes plus paisible, plus confortable et plus simple. Par ailleurs, plusieurs modèles de motorisation pour portail battant sont disponibles sur le marché. Mais, laquelle est faite pour votre portail ? Sachez-le en vous renseignant sur chaque type d’automatisme.

La motorisation de portail à vérins

Elle fait partie des systèmes d’automatisme les plus robustes et les plus puissants. Elle est surtout utilisée pour motoriser les portails battants lourds qui sont faits en acier ou en fer. Il ne faut surtout pas l’utiliser sur des modèles de portail légers conçus en matériaux fragiles (bois, PVC, aluminium). Cependant, il existe également plusieurs modèles de motorisation portail battant à vérins. Vous avez le modèle pneumatique avec de l’air comprimé, le modèle hydraulique qui fonctionne avec de l’huile sous pression et le modèle électrique. Cependant, les moteurs à vérins sont plus compacts et plus discrets, ils sont alors adaptés aux espaces réduits. Ils peuvent être installés sur les piliers ou sur les murs et il faut que leurs fixations soient bien solides.

L’automatisme de portail à bras

La motorisation de portail à bras articulés est le système le plus utilisé sur les portails battants. Elle est la solution la plus simple qui vous simplifiera la manipulation du portail. D’autant plus qu’elle est facile à installer. Les bras de l’automatisme fonctionnent de manière similaire à l’articulation humaine. Ce qui veut dire qu’ils nécessitent un peu d’espace de dégagement pour pouvoir ouvrir et fermer les vantaux. Notamment, elle est adaptée à tous les types de portail qu’il soit léger, moyen ou lourd. Il existe sur le marché des moteurs à bras hydrauliques et électromagnétiques.

La motorisation à roues pour portail battant

Il n’est pas très évident d’installer une motorisation portail battant à une entrée en pente. Les fabricants ont trouvé la solution pour cela : la motorisation de portail à roues. En plus, elle est la moins chère parmi les automatismes pour portail battant. Son installation est facile, puisqu’il suffit d’installer les opérateurs à roues à l’extrémité de chaque vantail. De temps en temps, les roues de la motorisation nécessitent un contrôle pour constater leur état et vérifier s’il n’y a pas d’éléments qui gênent leur fonctionnement.

L’automatisme de portail enterré

L’installation du modèle enterré nécessite des travaux de maçonnerie. Alors, il coûte relativement plus cher que les autres types de motorisation. Il est plus judicieux de l’installer en même temps qu’un portail neuf, cela vous évitera de faire plus de dépense dans les travaux. Les moteurs enterrés s’installent sous les vantaux près des piliers. Ils sont idéals pour les entrées étroites où il n’y a pas de place pour un autre type de motorisation. Le fait qu’ils sont dissimulés ne gâche en aucun cas l’esthétique de votre portail.

La motorisation intégrée au portail battant

Tout comme la motorisation enterrée, l’automatisme intégré est tout à fait discret et offre un côté plus esthétique à votre entrée. Mais, son avantage est le fait qu’il ne nécessite aucun travail de maçonnerie. Il s’installe très facilement, son mécanisme est intégré dans les montants verticaux de chaque vantail. Donc, la motorisation de portail intégrée s’achète directement avec le portail, car elle fait partie intégrante des panneaux battants.